Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Général > Manoeuvres > Le surf petit temps pour les nuls

RSS  >  Le surf petit temps pour les nuls, Petit guide pour s'éclater sans tout péter !
Tortue #1 28/01/2016 - 01h09

Groupe : Killer
Messages : 1521
Enregistré le : 07/06/2015

Hors ligne

Salut,

Est-ce qu'on ne pourrais pas faire de ce sujet un petit guide pour qui veut surfer hors planning sans se noyer mais en ramenant tout le matos en bon état ?!

J'ai du mal à trouver de l'info sur le sujet et, comme pendant la session d'aujourd'hui j'ai compris un truc évident que j'ignorais depuis longtemps, j'ai envie de le partager. Tant mieux si ça vous donne envie de partager les vôtres en direction des aspirants magiciens que nous sommes certainement nombreux à être, tout du moins sur ce forum.

Avant j'avais tendance à voir trop gros en tout, trop de vagues et trop de matos lourd et encombrant. Je flippais pour mon pauvre matériel et donc ne prenais aucun plaisir, dans le meilleur des cas ! Sinon c'était séance de natation imposé ou mât qui pète, ou les deux, mais pas au choix.

Donc...

Astuce de grand-mère numéro uno : Débuter dans une zone où l'on à pied permet de sauvegarder le gréement beaucoup plus facilement, et oui !

Tant qu'on est dans cette zone pas trop de stress pour le matos. Avec 90/100 litres et 4.7/5.2 même avec très peu de vent la moindre vaguelette ou mousse de 30 cm va fournir assez d'énergie pour avancer. On peut alors suivre cette vague en s’exerçant à placer des virages en haut et en bas.

Parce que et mine de rien, ces virages ont beaucoup plus de gueule quand il y a vraiment du vent et des vagues si on s'entraine avant et même dans des conditions précaires. Ça veut dire passer les mousses et faire demi-tour d'un coup.

Donc...

Conseil d'un ami qui vous veut du bien : Grosse planche + petite voile c'est le meilleur choix, mais c'est pas obligé !

Pas la peine de raisonner en fonction du vent, il n'y en a pas ou presque, oublions donc les 6 et plus, sauf si on est clairement au dessus de la moyenne. Dans tous les cas on veut un gréement facile à maitriser dans les mousses et qui n'enfonce pas trop la planche. C'est l'occasion ou jamais de soigner votre réglage de voile... et le réglage "Freestyle" va très bien dans ce cas.

Quand à la planche on choisira la plus petite des grosses, on est aspirant, donc on (re)débute, donc on (re)passe à du matos adapté, le skate bien affuté sortira quand il y aura vraiment du vent.

Petite question en passant : Qu'en est-il du réglage du pied de mât ? peut-on l'adapter à ces conditions ?

Merci et @+
:)
Posted Image Powered by MWS
WindBreizheur #2 28/01/2016 - 16h00

Groupe : Killer
Messages : 4924
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Excellent sujet!

Oui le surf sailing est une pratique très compliquée, physique je trouve (jamais de harnais, on enchaîne les bottom, tout le corp encaisse les chocs du au passage de barre..etc) mais qu'est ce que c'est bon de surfer des vagues glassy en side off...

Comme toi, je sous toile beaucoup en surfsailing, souvent, même dans 12/15 noeuds, je mets 4.7 au lieu de 5.2 sur ma 77L. Comme tu dis, de toute façon y'a pas de vent, donc le planning on s'en tape, faut juste ce qu'il faut pour faire un waterstart et avancer. Et puis je suis bien plus efficace au pomping en 4.7.

Un temps j'ai eu la Seal 102, référence en surfsailing, oui on gagne en facilité passage de barre et virement de bord, mais pour mon poids (70kg) et la puissance de ma Kode (58 de large, scoop tendu, twins bien glissant, cul assez large) je ne gagne pas grand chose avec la Seal au take off et je suis bien mieux au surf avec ma Kode une fois la vague attrapée.

Je pense qu'en pur surfsailing, les conditions parfaites pour le meilleur rapport bonnes sensations/facilité/nombre de vagues prises c'est autour de 13/16 noeuds side side side off et 1m/1m20 avec 12/15 secondes de périodes. Comme je te dis, 4.7 et 75/80L pour une gars de 70kg de mon niveau (c'est à dire niveau très bas), ben là c'est gavade assurée.
Moins de vent ça devient un peu tendu par moment, mais ça passe encore (je le fais en 5.2 jusqu'à 12/13 noeuds), ou alors faut partir sur un sealion en dessous de 12 noeuds.
Vagues plus grosses, on est moins serein, déjà un vrai 1m30/1m50 avec 14 secondes de périodes et le vent side off qui creuse un max ça tape déjà pas mal dans la zone d'impact  ;) on les sent passer les mémères quand on s'en prend une sur la tronche.  Ou alors faut plus de vent et planner, mais on sort du sujet. Ou alors avoir un meilleur niveau que moi aussi  :D

Etc...

Pour le pdm....euh.... perso je suis réglé au trois cinquième avant pour toutes les tailles de voiles sur ma Kode :D donc je ne sais pas!

Pour le réglage de voile dans ces conditions, en général (avec une 4 lattes j'entends bien), je tire peu au PDM et je tire un peu au wish, ça donne une voile qui ne dégueule pas ou peu et qui a peu de creux, du coup quand je pompe ça part direct et au surf le creux ne bouge pas, ça se neutralise pas mal. Je part du principe que je dois offrir le max de surface possible au vent au take off, de toute façon on s'en branle de la plage haute et du profil de la voile au planning.

Voili voilou
KeziaCinema #3 28/01/2016 - 23h13

Groupe : Killer
Messages : 1427
Enregistré le : 09/04/2012

Hors ligne

En surf sailing, pour moi c'est 4.5 et 88l pour 78kg, sauf si je peux faire le WS en 5.0 ou 4.7 et pas en 4.5.
Mais si pas de WS même en 5.0, je passe direct a 4.5, voire 4.3.
Et je relève au mat.

A noter que le WS, tu peux gratter un peu en prenant le mat de la main avant au lieu du wish. Je sais que ça peut se faire avec mat + bordure de la voile, mais je penses qu'il y a moyen que ça abime bien.

Un spot ou t'as pied, c'est clair que ça aide.
C'est comme ça sur le spot ou j'ai appris ! :fear:
Sideon, avec des vagues brouillon, mais une droite et une gauche.
Pas trop de période en med'.

Réglage de voile, comme d'hab en bas (je met un peu moins que la préco quand je pars, et la si surtoilé juste préco, donc ici a priori un peu moins que la préco).
Au wish, je met la préco, sur les hots ça fait des bons tracteurs. Sinon, quand ça planne, je met +1/3cm selon les tailles !

PDM plus avancé en surfsailing pour moi.
J'ai toujours le wish bas.

Je reste au harnais car j'ai des lignes de 32 ! :P
Ce message a été édité par KeziaCinema le 30/01/2016 à 09h21.
Posted Image Powered by MWS
WindBreizheur #4 29/01/2016 - 00h08

Groupe : Killer
Messages : 4924
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Ah oui je baisse un poil le wish aussi!

Et oui je suis au harnais aussi (34 :D ) mais peu quand même et c'est toujours un peu limite dans la barre ou que tu bricoles au WS, pomper tout le temps..etc ça reste une pratique physique même si la voile est petite et ne tire pas beaucoup.
Tortue #5 29/01/2016 - 00h28

Groupe : Killer
Messages : 1521
Enregistré le : 07/06/2015

Hors ligne

Et voilà tout à fait le genre de commentaires que j'aurais aimé lire avant de me lancer dans le surf par petit temps, ça m'aurais épargné un mât et pas mal d'heures de kite  :D  !

J'ai aussi des bouts longs et j'essaie de m’accrocher le plus souvent possible, même pour deux seconde, ça permet de relâcher les bras et de profiter plus longtemps sans faire de pause. Oui c'est plus physique que de faire du tout droit donc je fait gaffe à respirer calmement et profondément, puis j'y vais tranquille quand je remonte la barre, dans l'esprit de la récupération active.

Le Water Start une main sur le mât est un plus qui permet de se lever quand il manque un peu de vent. A travailler sur du plat d'abord.

Avancer le PDM semble logique...

Après deux jours de pratique je vois que je ne suis jamais dans les straps et que je freine terrible dans le premier virage. La plupart du temps je m'en sort quand même sans chuter mais j'aimerais être plus efficace au botom. Est-ce qu'il y a une technique particulière ou est-ce que c'est pareil que quand on est dans les straps et qu'il y a du vent ?

On dirais que bosser ce type de conditions est un gros plus avant d'aller surfer avec du vent donc c'est motivant.

Merci @+
:)
Posted Image Powered by MWS
WindBreizheur #6 29/01/2016 - 16h22

Groupe : Killer
Messages : 4924
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Quand t'es sur la vague, n'hésite pas à abattre un bon coup en descendant la vague sur quelques mêtres avant le bottom.
Sinon, mains écartés, genre main avant assez avancée, main arrière très reculée, et bras tendu si possible ça te donne plus d'appui sur la voile. Sinon, straps grand ouvert pour avoir les pieds le plus possible sur l'axe longitudinal de la planche, ça aide au bottom.

Après, ben quand c'est vraiment ultra mou, c'est la technique petit à petit qui te fait progresser.

Et ne te tracasse pas, j'ai pété 2 mats cette année ;)

Et pour finir, oui ce genre de conditions est ultra formateur, tout comme sortir sur du plat dans 10 noeuds en matos de vagues pour bosser empannage, virement, WS lightwind, hélicotack...etc
butcher #7 29/01/2016 - 19h06

Groupe : Killer
Messages : 4153
Enregistré le : 29/11/2005

Hors ligne

Le virement de bord, c'est clair que c'est le truc à maitriser. J'en passe que 2/10 en babord, c'est hyper handicapant pour sélectionner une vague et se placer (du coup je fais des empannages c'est moins rapide et moins stylé). C'est l'objectif 2016!

Pour ton problème des straps, et de la vitesse (impression de labourer avec le rail au bottom?) c'est à mon avis que tu n'as pas assez de vitesse pour pouvoir engager sur le rail, mais dans 30cm c'est un peu normal. La vague n'a pas assez de puissance à offrir, et tu n'as pas assez de vent pour le compenser avec la voile.
Dans 1m tu arrivera à avoir beaucoup plus de vitesse, et donc chausser les straps et engager.
Posted Image
Manu aux states #8 29/01/2016 - 20h35

Groupe : Killer
Messages : 2811
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Je reviendrai un peu dans ce sujet car c'est passionnant.

Juste pour dire que je règle pas pour le surf sailing, je règle un peu ma voile si y a du vent ou pas.  Le reste c'est tout pareil après si ça monte ou tombe, je me débrouille avec ce que j'ai.

Ce que j'ai compris récemment c'est que quand on fait de la vague, on est amené à faire du surf sailing malgré nous.  Si on attend d'avoir le planing pour passer la barre et qu'on fasse que des chicken jibes à chaque fois qu'on le perd, on se limite beaucoup le nombre de vagues.
Tortue #9 29/01/2016 - 21h25

Groupe : Killer
Messages : 1521
Enregistré le : 07/06/2015

Hors ligne

Merci les gars ! :)

Windbreizheur je sens que tu es passé par là il y a peu et donc tu vois juste. C'est un problème de gréement.

Aujourd'hui ça planais pas au début mais pas de soucis pour le WS. J'ai baisé le wish de 10cm car je me rend compte que je suis resté figé sur un réglage pour du plat  :gene: C'est pas la révolution mais c'est déjà mieux. Je n'ai pas touché le PDM pour l'instant. Le truc c'est que je n'arrivais pas à sur-border la voile. Il fallait juste reculer la main arrière, c'est tout :rolleyes:  Du coup le botom est beaucoup mieux, surtout qu'avec le strap arrière je peux tirer pour donner plus d'appuis devant.

Donc en principe :
1 j'attends d'avoir de la pente sous le vent
2 j’abats un cours instant pour prendre de la vitesse
3 Je sur-borde et tourne en regardant la section à travers la voile
4 j'enchaine sur le virage du haut...

Comme ça c'est beaucoup mieux, l’abattée est un vrai plus pour ne pas trop ralentir dans le virage. Avec ça plus le sur-bordage de voile j'arrive beaucoup plus face à la vague, c'est bon signe  :) !

Mais je n'ose pas faire des tack hors planning, surtout si vagues il y a et que je n'ai pas pied. dans ce cas je fais des empannages au large et des hélico près de la plage. Mais un empannage de compète ça peut être aussi vite fait qu'un tack, pour l'instant ça ne me dérange pas, surtout quand c'est un beachbreak car de toute façon ca va être dur de se caler au peak d'entrée.

Maintenant je ne vois plus l’intérêt de repartir dans ces conditions avec la 93L, et je m'interroge sur l'utilité d'un matériel spécifique, a quoi bon ?! Franchement je me gave avec la Syncro 82 et 4.5 Ezzy, c'est mieux qu'avec 5.2, la planche est plus haute. Peut-être partir avec 93+5.2 quand c'est vraiment mou ?

Manu j'ai aussi l'impression qu'il y a peu de spécificités en surfsailing par rapport au waveriding, juste que des fois je n'ai pas le temps de chausser les straps... d'ailleurs quand on dit qu'il faut ouvrir les straps on parle bien de les agrandir ? Faut pas voir trop grand alors, sauf si on saute pas. J'avais un problème de strap arrière qui tournais et qui ne tenais pas le pied, j'ai fait comme tu le montre en vidéo, un coup de pince coupante et zou. Maintenant le pied est là où il faut et bien tenu aussi c'est de la balle.

Un autre point c'est que parfois le bout se prend dans la boucle alors que je suis fausse-panne donc ça craint et ça se fini parfois par une chute. Il y a un truc, un réglage qui permet de minimiser ce risque ? Peut-être qu'avec des bouts encore plus long se serait mieux... pour l'instant je dois me baisser un peu pour attraper la boucle mais peut-être que ça passerais avec un bon coup de balançoire... C'est un plus de pouvoir accrocher/décrocher en une fraction de seconde.

@+ :)
Posted Image Powered by MWS
Manu aux states #10 30/01/2016 - 05h48

Groupe : Killer
Messages : 2811
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Condices
Bon alors d'abord je n'ai quasi jamais moins d'1,4m. Alors le surf sailing type sealion ou quoi, je peux pas dire. Ensuite j'ai droit à du side-on, side au mieux. Donc mousses qui pincent au vent avec zéro puissance dans la voile.

Wish
Je ne vois pas pourquoi changer là, il doit correspondre au triangle pdm, crochet harnais et pieds. Ensuite il faut de l'appui pour bien engager le rail alors le baisser, ça peut réduire de la vitesse au surf ? Ensuite il faudrait revoir la longueur des bouts ? Le mien est à 125cm, mes épaules sont à 135cm (mesurées à terre). Sur l'eau un wish au-dessus de mes épaules et ça me les fusillent.

Pdm
Je règle la position du pdm en fonction de rayon de courbure que je veux. Je cherche à être capable de me retourner rapidement, si je sens que la planche coince, je le recule encore. C'est très important pour remonter à midi en side-on. Sur mon quad je suis juste à 1cm derrière le milieu. Sur ma freewave le plus en arrière possible (rayon de courbure hyper limité). Maintenant si j'avais du side side-off avec vagues 2,5m+ puissantes mon rayon de courbure pourrait être plus grand,je l'avancerais 1cm.

Harnais
Je croise les sangles sans les tirer et je serre bien la barre. Comme ça ça tire de bien bas et pas au niveau des aisselles ! Et ça retombe au décrochage pour éviter des raccrochages intempestifs. 32" pour moi c'est nickel.

Taille toile
Surf sailing pure, ouais je dirais réglage freestyle et 3 lattes. Le truc léger et qui permet de s'équilibrer dans les mousses.  Il faut que sa tire molo quand même. Ensuite en side-on, il faut un minimum, ya une barre à passer et des vagues à attraper donc 4.5, ça se traîne. Faut du 4.9/5.0 mini.

Volume
Je pense que là ça doit correspondre à la taille des vagues, plus c'est gros, plus faut petit, mais l'inverse est encore plus vrai car avec les quads on peut surfer pas mal avec du volume même quand ça taille. Quand c'est petit avec petit volume... Galère pour attraper la vague et pas pousser de l'eau...

Ailerons
Quad (what else), j'adore avoir les ailerons assez éloignés, accroche maxi, moins skate plus carving, les cuisses et placement s'occupent de l'effet skate ! D'ailleurs ça m'inquiète de voir des boîtiers en 10... Retours la-dessus ?

Straps
Pour le placement, ce qui produit le plus de vitesse. J'ai tout à l'arrière sur mon quad mais préférerais les avants 1 cran en avant (malheureusement les inserts sont foirés, bref...). L'avantage c'est que j'arrive à contrôler la planche sur les vagues clapoteuses pour mon poids léger 67kgs.
Pour ce qui est de l'ouverture c'est tout une question de préférence, de style et de morphologie du pied. J'aime que l'arrière soit bien ouvert et l'avant pouvant bien appuyer mon coup de pied dessus mais sans que ça bloque au niveau du talon. Les réglages sont au mm (très difficiles d'ailleurs).
Parfois si une mousse arrive fort derrière je chausse l'arrière pour pas me faire prendre la planche. Et parfois la vague est tellement puissante que ça part sans les straps, là c'est la mort !

Waterstart
Je ne relève jamais au tire-veille, perte de temps, mal au dos, galère si voile est au vent, galère dans la houle, rater cause encore plus d'effort.

Virement de bord
Obligatoire pour remonter et attraper les vagues en side-on, profiter de plus de virages, etc. Astuce c'est de changer de côté plutôt trop tôt que trop tard, appuyer sur l'avant quand la planche monte sur un clapot. Et s'organiser pour tomber au waterstart au pire. L'hélicoptère c'est top mais technique, dans la houle ça peut être compliqué, pour peu que ça soit rafaleu !

Bon j'ai fait mon roman. Après side-on, side-off ça peut être 90deg d'écart ! Donc vraiment différent comme truc. Quand j'ai vu TT attraper 1 vague par mn à Hookipa... Ici c'est 1 vague (moisie) toutes les 6-7mns ?
WindBreizheur #11 31/01/2016 - 13h53

Groupe : Killer
Messages : 4924
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

Ouaip Tortue, je fais de la vague depuis 1 an et 1 mois en gros, et j'ai attaqué le surfsailing il y a 10 mois, et ptaiiiiin qu'est ce que c'est bon :D

Et au roller, ne pas oublier de ramener la main arrière au niveau des bouts :)
Tortue #12 03/02/2016 - 23h18

Groupe : Killer
Messages : 1521
Enregistré le : 07/06/2015

Hors ligne

Salut,

Manu je pige pas quand tu dit :

Harnais
Je croise les sangles sans les tirer et je serre bien la barre.


En fait tu pose tes lignes vers l'intérieur ?! C'est pour ça qu'il faut serrer fort sur le tube, sinon ça glisse ?

Bon sinon je me suis mis deux heures aujourd'hui dans des conditions écoles, side, sous toilé en 4.5+93L et des vagues jusqu'à un gros mètre. La bonne nouvelle c'est que ça rentre, avec force gamelle, mais ça rentre. Je trouve presque plus difficile de surfer une vaguelette de 40/50 qu'une vague d'un mètre, la pente, la vitesse ça aide un peu même si le but est le même.

Manu combien a-tu de volume sous les pieds quand tu navigue sous toilé en 4.9/5.0 ?

@+ :)
Posted Image Powered by MWS
Manu aux states #13 04/02/2016 - 01h18

Groupe : Killer
Messages : 2811
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Cou,

Pour le harnais je parle des sangles/ceintures élastiques.  Je les pose l'une sur l'autre, pour que le harnais repose sur mes hanches sans qu'il ne tombe mais sans serrer du tout.  Dès qu'il serre alors il ne pourra pas retomber aussi bas que je l'aime.  Par contre je serre la barre fort pour qu'elle soit très proche de moi.  Une barre "molle" (arf) ça met plus de temps à décrocher et plus de temps à transférer puissance voile au rider.

J'ai 82L quoiqu'il arrive.  J'ai une Freewave 77L (que je sortais de 4.2 à 5.4) mais le Quad fait tout mieux à part le pop et les réceptions de sauts et la vitesse pure.  J'ai essayé des 86L et c'est trop gros pour moi.  67-70kgs.
Tortue #14 05/02/2016 - 21h55

Groupe : Killer
Messages : 1521
Enregistré le : 07/06/2015

Hors ligne

Salut,

Merci Manu pour la petite précision :)

butcher     29/01/2016 - 19h06
Pour ton problème des straps, et de la vitesse (impression de labourer avec le rail au bottom?) c'est à mon avis que tu n'as pas assez de vitesse pour pouvoir engager sur le rail, mais dans 30cm c'est un peu normal. La vague n'a pas assez de puissance à offrir, et tu n'as pas assez de vent pour le compenser avec la voile.
Dans 1m tu arrivera à avoir beaucoup plus de vitesse, et donc chausser les straps et engager.


Je comprend mieux maintenant que j'ai un peu plus d'expérience, même avec 93l les petites vagues c'est dur...

Si on regarde un peu le matos utilisé par les uns et les autres on dirais que, d'une façon générale, "La" planche tourne autour des 80 litres et que la taille maximale pour la voile est d'environ 5.0/5.3 m².

J'avoue que je ne suis pas encore persuadé de l’intérêt d'utiliser ma 93L plutôt que ma 82L, dans les faits les gains éventuels ne sont pas flagrants. Par contre c'est confirmé que ma 5.2 Zone n'est d'aucune utilité sur ce coup, la 4.5 Ezzy avec son creux rigide est bien meilleure. Puissance identique, contrôle un poil au dessus et surtout légèreté dans les bras et sur la planche.

J'ai tenté d'avancer l'aileron et de reculer le PDM, un peu seulement pour l'instant mais, j'ai quand même la sensation d'une planche qui tourne avec moins d'efforts.

Merci
@+ :)
Posted Image Powered by MWS
Manu aux states #15 06/02/2016 - 02h13

Groupe : Killer
Messages : 2811
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Pompe au bottom !  Je devrais pomper plus souvent... ça dégage le rail et de permet d'arriver avec un semblant de vitesse, idem aux passages de mousses à la sortie.  D'où tout l'intérêt d'une voile souple.
Je plante souvent des rails au jibe (clapot merdique et sûrement mauvais choix sur le plan d'eau) mais plus rarement au bottom, c'est quand même chaud les plantages de rail au bottom... mieux vaut être un poil plus léger sur les appuis, ça c'est un truc que quand on change de planche ça peut faire drôle.

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Général > Manoeuvres > Le surf petit temps pour les nuls

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).