Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Général > La Plage > Différence(s) fondamentale(s) entre slalom et freeride....

RSS  >  Différence(s) fondamentale(s) entre slalom et freeride....
fafouffle!!! #1 02/09/2018 - 17h22

Groupe : Killer
Messages : 1300
Enregistré le : 19/02/2009

Hors ligne

Bonjour
la question m'est venue suite à un post sur un forum de covoiturage.
Il y avait possibilité de naviguer sur un spot qui est généralement propice à une pratique slalom, mais certains émettaient un doute en voyant les prévisions et proposaient plutôt une navigation freeride / B&J que slalom.
Et quelques-uns de dire que, même s'ils ont le matos pour ce genre de navs, hors de question de faire le trajet pour une session freeride.
C'est devenu si ringard de dire qu'on est freerideur, qu'on navigue en freeride, qu'on a du matos freeride ?
Est-ce vraiment 2 univers si différents qu'il n'y a plus de connexion possible entre les 2 ?
Quels sont les points de divergences pour que certains préfèrent ne plus prendre leur matos freeride et sacrifier une session ?
Pour des slalomeux, c'est une question de matos, d'état d'esprit, de sentiment de régression, quoi d'autres ?
A vous les studios....
Ce message a été édité par fafouffle!!! le 02/09/2018 à 17h23.
stef38 #2 02/09/2018 - 17h36

Groupe : Killer
Messages : 23109
Enregistré le : 12/11/2003

Hors ligne

Moi je suis un freerideur!  :D
1m85 95kg - Spot: Monteynard/Leucate/Argelès - AV: Divers Ailerons PB 55€ - Perf Weed 39

Posted Image
stephanecopello #3 02/09/2018 - 17h44

Groupe : Jiber
Messages : 419
Enregistré le : 27/05/2006

En ligne

moi, je pratique tout, même si mon coeur balance plutôt vers les vagues :)

Je peux comprendre que quand on a que le matos de slalom, un terrain archi agité est très gênant, mais dire que 20 noeuds et b&J c'est chiant, je ne suis pas d'accord  :blink:
Posted Image Powered by MWS
Homerdusud #4 02/09/2018 - 17h45

Groupe : Killer
Messages : 32482
Enregistré le : 18/03/2008

En ligne Site Web

Tu devrais demander sur 33 plutôt. Enfin maintenant c est même carrément foil :fear:
Posted ImagePosted Image
Lomic #5 02/09/2018 - 17h48

Groupe : Killer
Messages : 14260
Enregistré le : 03/01/2008

Hors ligne Site Web

euh le matos de slalom ça fonctionne aussi dans le clapot, alors bon je sais pas de quel spot on parle mais vu d'ici c'est surprenant comme propos ^^
nord_roi #6 02/09/2018 - 17h51

Groupe : Jiber
Messages : 216
Enregistré le : 15/04/2011

Hors ligne

Et beaucoup de « slalomeurs » font du freeride...
Nord Roi
Endorphin #7 02/09/2018 - 17h53

Groupe : Killer
Messages : 4233
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne Site Web

Ton problème c’est traîner avec des gens qui pensent être slalomeurs car ils ont le matos mais n’ont pas le niveau pour... C’est quoi qui les effraie dans le clapot? Tu leur as proposé de naviguer en piscine pour I environnement plus contrôlé ?
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Cath #8 02/09/2018 - 18h16

Groupe : Killer
Messages : 3125
Enregistré le : 16/03/2007

En ligne

Endorphin @ 02/09/2018 - 17h53 a dit:

Ton problème c’est traîner avec des gens qui pensent être slalomeurs car ils ont le matos mais n’ont pas le niveau pour... C’est quoi qui les effraie dans le clapot? Tu leur as proposé de naviguer en piscine pour I environnement plus contrôlé ?


+1  :D
Moi, je fais du freeride... (bien que j'ai une Falcon...)
Planches : Fanatic Falcon (112l), Fanatic Hawk (99l), RRD Hardcore Wave (91l), JP Radical Wave (79l)
Voiles : Neil Pryde V8 7.7 ; Naish Indy 7.0 ; Force 6.2, 5.3 ; Session 4.7, 4.0 ; Gun Impact Wave 3.3
Spots : Monteynard, Thau, Leucate
Sessions / 2013 : 52 / 2014 : 70 / 2015 : 49 / 2016 : 38 / 2017 : 40 / 2018 : 42
fafouffle!!! #9 02/09/2018 - 18h52

Groupe : Killer
Messages : 1300
Enregistré le : 19/02/2009

Hors ligne

Je pense effectivement que  certains ont du matos sans doute un peu trop technique pour leur niveau quand les conditions sont "hard" et attendent les conditions idéales pour assurer.
Pour moi, le freeride c'est pouvoir maîtriser un maximum de conditions avec du matos accessible et confortable.
Je me sens plus à même de pouvoir pousser du matos freeride dans ses limites (et les miennes surtout) que de subir avec du matos technique et pointu qui m'obligerait à rester sur les freins.
Mais bon, en fait le terme freeride est finalement assez généraliste du moins en windsurf, c'est un peu réducteur.
Alors qu'en ski ou en snowboard, c'est plutôt significatif de matos technique pour riders confirmés.
KOUBY #10 02/09/2018 - 19h55

Groupe : Killer
Messages : 2045
Enregistré le : 06/08/2003

Hors ligne Mail

fafouffle!!! @ 02/09/2018 - 18h52 a dit:

Je pense effectivement que  certains ont du matos sans doute un peu trop technique pour leur niveau quand les conditions sont "hard" et attendent les conditions idéales pour assurer...


On peut le voir comme ça... perso, j'ai du matos de speed, de slalom, de freeride et de vague. Et effectivement, je préfère sortir en matos freeride dès qu'il y a quelques jumps / surfs à envoyer et que tu es plus en contrôle qu'en glisse en matos de slalom, j'y prends plus de plaisir.

C'est sûr que à part pour une minorité, sur des plans d'eau dégradés, le slalom est juste ultra physique et très très chaud.

Après il y a cette minorité, gros niveau généralement, qui sont en mode "compet" et là, quelques soit le plan d'eau, faut pouvoir naviguer et aller vite en matos de slalom...

Par contre, dans l'autre sens, je m'ennuie bien vite en matos freeride sur des plans d'eau glissant
Posted Image
Papounet #11 03/09/2018 - 13h07

Groupe : Killer
Messages : 4790
Enregistré le : 16/07/2003

Hors ligne

Parfaitement résumé par Kouby.

C'est ta maitrise du plan d'eau qui fait la différence.

Tant que tu peux mettre le pied dedans sans faire de l'huile => Slam

Ensuite tu prends moins nerveux...
Posted Image
butcher #12 03/09/2018 - 13h10

Groupe : Killer
Messages : 4099
Enregistré le : 29/11/2005

Hors ligne

Je pense que la différence, c'est le but affiché plus que le matos. Les "slalomeurs" ont un objectif de performance, le "freerideur" se contentant juste de tirer des bords dans les straps et de visiter le plan d'eau.
En gros, les slalomeurs ont un GPS et visent des conditions élitistes pour claquer un bon score, qu'un champ de clapot n'est pas en mesure d'offrir.

Après, c'est la même en vague. Quand on commence à gouter au surf on cherche du gros side voire side-off pour enchainer les bottoms, alors qu'un bon side-on peut être kiffant quoique plus technique pour surfer frontside, et puis c'est moins beau en photo ^^ Dans le fond, la majorité des gens font du B&J : passage de barre ponctué de quelques sauts, freeride pour se recaler/reposer, un petit surf bolossé dans une vague qui ferme, retour au bord  :fear:

Ce message a été édité par butcher le 03/09/2018 à 13h14.
Posted Image
Manu aux states #13 03/09/2018 - 13h20

Groupe : Killer
Messages : 2697
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Les touristes freeride ici de 4.x à 6.x, les slalomeux font fumer le spot en 7 et 8 (15-30n).  Slalom = max toile, full cam, méga twist, et si on veut être compétitif aileron acéré.
windalchemist #14 03/09/2018 - 15h25

Groupe : Killer
Messages : 1157
Enregistré le : 08/08/2010

Hors ligne Site Web

le problème avec la majorité du matos de slalom, c'est que tu ne peux pas naviguer pépère en regardant les mouettes dès que c'est agité (clapot ou houle je trouve). Soit t'avances, soit tu subis, sachant qu'en plus en général on navigue avec plus gros que nécessaire. Ce doit être pour cette raison que beaucoup préfèrent les plans d'eau faciles avec du matos de slalom. La facilité du matos joue beaucoup, en voile de race je peux me balader mais c'est infiniment plus sympa avec une voile de freerace ou de freeride comme la koncept, quoiqu'avec la race j'ai trouvé mon réglage "zéro transmission, zéro tension" mais ça reste plus encombrant q'une 3 cambers dans l'absolu. Les planches aussi sont plus ou moins confort dans le clapot; je regrette d'avoir changé ma xfire V4 pour une V5 mais à un point... j'en pleure la nuit. Pareil, un bon vieux Tecto en G10 pardonne beaucoup plus qu'un aileron en carbone qui fera vite voler la planche au-delà du raisonnable si on est mal réglé.
après ça dépend aussi de l'intention qu'on y met. pour moi freeride c'est balade à la cool, s'émerveiller de partir au planing, kiffer ses bords sans contrainte (dont la contrainte matos); slalom c'est tirage de bourre-jibes à la Stakhanov, indépendamment du matos. Mais au fond, le freeride c'est la vie  :love:
Ce message a été édité par windalchemist le 03/09/2018 à 15h26.
Posted Image
lexa #15 03/09/2018 - 23h04

Groupe : Newbie
Messages : 6
Enregistré le : 18/08/2017

Hors ligne

fafouffle!!! @ 02/09/2018 - 18h52 a dit:

Je pense effectivement que  certains ont du matos sans doute un peu trop technique pour leur niveau quand les conditions sont "hard" et attendent les conditions idéales pour assurer.
Pour moi, le freeride c'est pouvoir maîtriser un maximum de conditions avec du matos accessible et confortable.
Je me sens plus à même de pouvoir pousser du matos freeride dans ses limites (et les miennes surtout) que de subir avec du matos technique et pointu qui m'obligerait à rester sur les freins.
Mais bon, en fait le terme freeride est finalement assez généraliste du moins en windsurf, c'est un peu réducteur.
Alors qu'en ski ou en snowboard, c'est plutôt significatif de matos technique pour riders confirmés.



Merci pour la définition du freeride dans le milieu du windsurf.

Connaissant pas mal le ski, je peux me permet d'intervenir et de faire un petit écart par rapport au thème du forum ;).
Le freeride dans le milieu du ski, c'est une paire un plus large pour avoir une meilleur flottaison, pas forcément plus raide. De nos jours, les fabricants essaient de faire des pairs de plus en plus accessibles, voir même qui tournent quasi tout seul sans faire les bons gestes. Exemple : le Soul7 de chez Rossignol. Le freeride, c'est sympa en hors piste, sinon sur piste, on finit par s'emmerder à cause du manque de réactivité.

A l'opposé, les pairs de ski de Slalom sont extrêmement rigides et a énormément de répondant. A chaque sortie de courbe, le ski propulse avec une accélération bluffante. Par contre cette rigidité et cette nervosité est très difficile à contenir ne serait ce qu'en bord de piste.


J'ai l'impression que les comportements de ces 2 familles de ski sont assez similaires à ceux du windsurf

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Général > La Plage > Différence(s) fondamentale(s) entre slalom et freeride....

 >  Informations du forum

3 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (2 membre(s) et 1 invité(s)).
Membre(s) connecté(s) sur cette section (ce sujet) : FiFi - stephanecopello