Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Voyages > Trips > Les Frugaux et la retraite anticipee.

RSS  >  Les Frugaux et la retraite anticipee.
Viking #46 07/09/2018 - 13h06

Groupe : Killer
Messages : 10097
Enregistré le : 23/06/2003

Hors ligne

Il faut bien garder en tête que les anciens ne vivaient pas dans le même monde que nous, ils étaient conditionnés dès leur enfance à économiser. On faisait ses réserves l'été pour l'hiver, on gardait des réserves en cas de guerre, de maladie ou de toute catastrophe...
Posted Image Powered by MWS
CHRISTOPHE ROUSSE #47 07/09/2018 - 13h16

Groupe : Killer
Messages : 11044
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

je suis d'accord avec Viking , ils ont été élevé comme ca et c'est presque devenu génétique ....

Pour donner un exemple , quand j'ai été en arrêt suite à mon accident de ski , entre la prise en charge du crédit de la maison au bout de 3 mois de franchise , l'indemnisation de la G.A.V de 15000 € , les indemnités journalière de la sécu , en 1 an j'ai gagné plus que si j'avais bossé à plein temps et j'ai moins dépensé vu que j'ai été pratiquement pendant 6 mois sans bouger de la maison ......

La mère biologique de ma femme ( Mon beau père a divorcé d'elle dans les années 70 ) va meme toucher une pension de reconversion au pro rata des 11 ans de mariage qu'il a passé avec elle et des 2 filles qu'ils ont eu .......
Ce message a été édité par CHRISTOPHE ROUSSE le 07/09/2018 à 13h35.
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
fafouffle!!! #48 07/09/2018 - 14h45

Groupe : Killer
Messages : 1313
Enregistré le : 19/02/2009

Hors ligne

Viking @ 07/09/2018 - 13h06 a dit:

Il faut bien garder en tête que les anciens ne vivaient pas dans le même monde que nous, ils étaient conditionnés dès leur enfance à économiser. On faisait ses réserves l'été pour l'hiver, on gardait des réserves en cas de guerre, de maladie ou de toute catastrophe...



Ça va dans le même sens de ce que je disais plus haut, que leur enfance a été conditionnée de cette manière et qu'ils en ont gardé des traces toute leur vie durant, en restant dans le même mode de vie.
Tous les anciens n'ont pas (ou n'ont pas eu) cette façon de vivre, tout dépend de leur passé.
En tous cas ils n' étaient pas frugaux avant l'heure.
FiFi #49 07/09/2018 - 14h56

Groupe : Modérateur
Messages : 7993
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

A partir de quel âge ne peut on plus être frugal ?
Je veux dire, partir en retraite à 58 ans au lieu de 65-68 c'est moins radical que les cas 40-44 ans même si on peut imaginer un réel sacrifice / changement de vie.
Vu la moyenne d'âge planchiste... ou on est déjà frugal ou c'est trop tard pour nous :o
Blague à part j'ai a peine plus que 40 ans et je peux imaginer mon futur financier sur les 10 prochaines années. Mon plafond en tout cas, un accident de la vie peut toujours faire plonger le chiffre mais ne jouant pas au loto et etant salarié aucune rentrée exceptionnelle possible...
Ben a ce compte aucune chance de passer frugal dans les temps.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
fafouffle!!! #50 07/09/2018 - 15h52

Groupe : Killer
Messages : 1313
Enregistré le : 19/02/2009

Hors ligne

Les militaires (gendarmes et autres), les métiers dits "techniques" de la RATP par exemple, avec pénibilité et/ou travail de nuits, ils sont en retraite à 50 ou 55 balais pour la plupart.
Il y en a qui prolongent dans une activité tout à fait légale, rémunérée et  déclarée, souvent dans la fonction publique.
J'ai le cas d'un soudeur qui bossait à la RATP dans des chantiers de nuit, il a quitté son poste avant la retraite pour des problèmes d'épaules. Il se retrouve dans les services techniques d'un centre hospitalier depuis 2009,  il a attendu  de toucher sa retraite RATP à 50 ans (Il en a 55 aujourd'hui) pour se mettre en arrêt et pour se faire opérer une première épaule avec arrêt de 6 mois, reprise du poste pour 2 mois, arrêté de nouveau depuis 6 mois pour opération de la deuxième épaule. Il touche sa retraite de la RATP et son salaire de l'hôpital. Les 2 cumulés, il s'en sort bien et ses 2 épaules aussi.
C'est l'un d'être un frugal par contre dans son mode de vie et dans son train de vie.
Ce message a été édité par fafouffle!!! le 07/09/2018 à 15h54.
louping #51 07/09/2018 - 19h49

Groupe : Killer
Messages : 16026
Enregistré le : 20/02/2007

Hors ligne

Pour ma part, j'ai 54 ans, je me disais que l'idéal serait de travailler 6 mois à cheval sur deux années, tous les deux ans, ainsi tu choppes les 4 trimestres de retraite de la fin de la première année et les 4 trimestres du début de l'autre année, et tu renfloues le compteur de pol-emploi !

Là, la frugalité, je l'ai (3 mois arrêt pour fracture de l'épaule en windsurf + 7 mois payé à rester à la maison en attendant une nouvelle mission) même si c'est inconfortable... ...j'aurai préféreré une rupture !

Bon, cela va pas durer, d'ici peu, je serai de nouveau dans le rythme métro-boulot-dodo, je cherche ailleurs que dans cette boite. Dommage, j'aurais bien continué dans cette frugalité, bien que je la voyais plus payer par un autre moyen...

Et je cherche finalement une mission sur 4/5 ans et finir le cycle avec pol (3 ans qu'en t'as plus de 50 ans)

Ce message a été édité par louping le 12/09/2018 à 15h10.
Posted Imageallison-stokke
CHRISTOPHE ROUSSE #52 07/09/2018 - 20h55

Groupe : Killer
Messages : 11044
Enregistré le : 01/10/2003

Hors ligne Site Web

A 57 ans , j'en suis à bosser entre 6 et 10 mois par an en intérim , parfois comme un malade en faisant plus de 60 h / semaine , ca me permet de choisir mes missions , de ne pas bosser l'hivers et de pouvoir me casser au chaud .
vous avez vu ?



















ben mon cul .....
FiFi #53 07/09/2018 - 20h58

Groupe : Modérateur
Messages : 7993
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

Ici gros horaires mais en contrepartie 11 semaines de congés, ce qui est respectable.
La région est un peu moisie pour naviguer par contre, mais VTT/rando/montagne/ski ça va.
Et quand ça souffle le cadre est magnifique.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
Endorphin #54 08/09/2018 - 08h39

Groupe : Killer
Messages : 4303
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne Site Web

fafouffle!!! @ 07/09/2018 - 14h45 a dit:


Ça va dans le même sens de ce que je disais plus haut, que leur enfance a été conditionnée de cette manière et qu'ils en ont gardé des traces toute leur vie durant, en restant dans le même mode de vie.
Tous les anciens n'ont pas (ou n'ont pas eu) cette façon de vivre, tout dépend de leur passé.
En tous cas ils n' étaient pas frugaux avant l'heure.



Bah si justement ils etaitent frugaux mais pas dans le sens ou ils essayaient de partir en retraire anticipe mais simplement avaient peur de manquer et donc se creait des bas de laines bien deraisonnable pour certains ce qui les amenaient a vivre quasi comme des pauvres (le beau pere de la Rousse).
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Endorphin #55 08/09/2018 - 08h43

Groupe : Killer
Messages : 4303
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne Site Web

FiFi @ 07/09/2018 - 14h56 a dit:

A partir de quel âge ne peut on plus être frugal ?
Je veux dire, partir en retraite à 58 ans au lieu de 65-68 c'est moins radical que les cas 40-44 ans même si on peut imaginer un réel sacrifice / changement de vie.



Tu peux arreter quand t'as assez d'argent pour financer ton rythme de vie... Baisser un peu celui ci peut aider a faire gagner de precieuses annees, et en amont et en aval…
58 ans c'est pas radical mais c'est une sacree difference avec 67!! Si se limiter un tout petit peu permet de gagner ces annees, difficiles pour pas mal de monde, ca peut etre pas mal.


Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Lomic #56 08/09/2018 - 09h37

Groupe : Killer
Messages : 14299
Enregistré le : 03/01/2008

En ligne Site Web

Perso je suis en bonne voie  :) mon objectif c'est de plus avoir besoin de bosser (ou bosser à temps partiel sur des jobs qui arrivent tous seuls) lorsque mon fils quittera la maison pour faire sa vie (dans 10-12 ans ?)

(et si le reste du matos était aussi durable que mes Tiga, ça serait bien parce que ça rapprocherait l'échéance ;D )

Et de base je suis assez frugal et depuis longtemps. Saupoudré d'écolo/bio dans la mesure de la compatibilité avec un budget alimentation relativement soft.
Ce message a été édité par Lomic le 08/09/2018 à 09h39.
FiFi #57 08/09/2018 - 11h11

Groupe : Modérateur
Messages : 7993
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

Sans enfants je pouvais tabler sur 50 ans / 60 ans je pense suivant le degré de frugalité de la vie d'après.
Ensuite j'ai la chance d'avoir un boulot sympa donc le quitter n'est pas une fin en soit. Ce sont les contraintes liées au boulot qui peuvent être pesantes, mais pas le boulot intrinsèquement.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)
stef38 #58 08/09/2018 - 12h09

Groupe : Killer
Messages : 23255
Enregistré le : 12/11/2003

En ligne

J’aimerais bien m’arrêter à 60 plutôt qu’à 67 ou 70, mais ça semble pas gagner vu d’ici... Pourtant on fait des efforts mais on verra...
Ce message a été édité par stef38 le 08/09/2018 à 12h09.
1m85 95kg - Spot: Monteynard/Leucate/Argelès - AV: Divers Ailerons PB 55€ - Perf Weed 39

Posted Image
Lomic #59 08/09/2018 - 12h13

Groupe : Killer
Messages : 14299
Enregistré le : 03/01/2008

En ligne Site Web

FiFi @ 08/09/2018 - 11h11 a dit:

Ensuite j'ai la chance d'avoir un boulot sympa donc le quitter n'est pas une fin en soit. Ce sont les contraintes liées au boulot qui peuvent être pesantes, mais pas le boulot intrinsèquement.

de ce côté je suis verni, je bosse à distance du moment que j'ai un accès internet, limite je pourrais m'installer aux Canaries, plancher de 14h à 17h tous les jours et j'aurais le temps de bosser le matin et si besoin le soir, mais bon pas tant que j'ai mon fils et ensuite mes amis me manqueraient trop ^^ mais je prévois de me faire au moins 1 semaine comme ça en 2019 ^^
FiFi #60 08/09/2018 - 12h18

Groupe : Modérateur
Messages : 7993
Enregistré le : 18/05/2004

Hors ligne

Moi ce que je vois venir c'est un argument tristement valable des ultra libéraux :
Les carrières à progression constante et automatique c'est de la merde.
Que ce soit sur une chaine de prod ou en semi cadre, peu de chance que tu sois "meilleur" pour la boite à 65 ans qu'à 20-40 suivant le degrés d'expertise lié au poste.
Même brillant, on ne décide pas de son vieillissement. Si en plus tu termines plus ou moins chef de quelque chose en étant intellectuellement fané c'est même dramatique pour la boite indépendamment de ton salaire.

Alors sur le fond avoir un salaire en baisse vers la fin pourquoi pas. En plus ça peut pousser à un départ anticipé, la perte étant moi grande.
Faudrait juste gagner plus en milieu de carrière quand on produit plus.

Gabarit : 90 kg - 1.83 m
Spots : Oléron - Lésignac - St Pardoux - Vassivière - Plobsheim - Bienne - Luzern...
Matos : Quiver vent faible, Formula, gros slalom, les toiles qui vont avec.
Et surtout le foil parce que c'est efficace et que c'est drôlement bien :)

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Voyages > Trips > Les Frugaux et la retraite anticipee.

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).