Bienvenue, vous n'êtes pas connecté.

Directwind > Général > La Plage > 3,5m 11s mon plus gros jamais navigué, mon retour

RSS  >  3,5m 11s mon plus gros jamais navigué, mon retour, Qu'est-ce qui nous attire ?
Altoids #16 23/01/2020 - 16h27

Groupe : Killer
Messages : 8320
Enregistré le : 28/12/2004

Hors ligne

Manu aux states @ 23/01/2020 - 13h04 a dit:

Pourquoi tu y vas ? À chaque fois c'est pareil "I must go and see" comme dans le grand bleu. Un peu comme le vide qui nous attire.



Parce que c'est ce que j'aime,
Le plaisir est proportionnel avec le risque.

Loin de moi, l'idée d'inconscience !  C'est tout l'inverse, je suis en hyper-vigilance et hyper-mobilisé.... et donc épuisé après ;-)

Des similitudes avec  Auto/Dakkar, moto/TouristTrophy, snowboard/backcountry, parachutisme/Basejump, ....
Navigue dans le Sud, coté Mistral  ... Bon allez... Less talk, more action... Posted Image
butcher #17 23/01/2020 - 23h45

Groupe : Killer
Messages : 4328
Enregistré le : 29/11/2005

Hors ligne

Moi c'est plutot le contraire j'essaie d'éviter le très gros, je vise 2-3m c'est un bon ratio entre le risque de casse, la qualité de vague, et la consistance du surf. Après je peux me planter, parfois ça grossit en cours de nav. Mais dans ce cas le spot est balisé et je suis chaud, l'issue de secours est identifiée.

L'adrenaline elle vient plutôt à l'aller, quand je sors et que la série rentre (et que donc, on va se croiser  :rolleyes: ). Et aussi parce que contrairement au surf où c'est assez facile de se défiler, au passage de barre il faut anticiper le chicken jibe, ou périr le wish entre les dents. Bon rien a foutre, je suis au taquet : go. Les crêtes se lèvent, un peu comme une chaine de montagne, celle de derrière un peu plus grosse que les premières, avec un jeu de transparence quand il y a de la lumière. Les risées noircissent le plan d'eau au pied des vagues, l'écume volette, ça va chier. Le champ de bataille est là 50-100m de large à tout casser. Derrière c'est la mer, je pourrai reposer les bras et lâcher quelques jurons au vent, mais avant il y a bataille. Première assaut, une vague pas tellement grosse, mais bien vicelarde car elle creuse et casse bien la vitesse. Celle là si on a pas les couilles d'y aller franco et de poser le saut en nose dive, on se pose dans la molle et c'est fini. Si ça passe, derrière c'est du gras, du bon, de belles barriques qui envoient de l'écume. Faut juste éviter de se payer la lèvre; parfois il vaut mieux temporiser pour prendre une mousse. J'aime bien la sensation d'effleurer la mousse quand j'arrive au planing et que je l'escalade. Au pied du mur je me dis que ça va être la mêlée, style la planche qui se barre à 90° mais finalement ça passe comme dans du beurre. Trop la classe  B)  Bon après si la série est longue, y manque souvent du gaz, et ça finit que c'est le contraire qui se produit, sauf que la mousse n'effleure pas  ^^

Bon pour revenir au sujet, y'a une fois ou j'ai eu une bonne suée. C'était vers un noel, ça remonte à 4-5ans car j'avais la KT, c'était aux Crevettes vers Quiberon. Il y avait un bon coup de sud, mais j'avais pas réussi à me libérer assez tôt donc je suis arrivé tard  :glasses: après 30 bonnes minutes en side, sous une pluie diluvienne alors que le front était en train de passer, et que tout le monde pliait, j'ai fait la sortie de trop et le vent a basculé OSO en passant de 25 à 40nds (un classique automnal du coin). Alors que j'avais déjà bien passé la barre, une espèce de vague énorme commence à lever devant. Le truc vraiment masse, style rampe de half pipe, de toute façon impossible à éviter il prend toute la place, et un bon plat devant la flotte est aspirée (je pense que c'était l'onde causée par le front et la bascule violente associée, une sorte de mini raz de marée). Saut en survie, je pars en pushloop incontrolé, bouclé à quelques mètres au dessus de l'eau, crash en mode playmobil avec le choc qui remonte la colonne vertebrale . Derrière c'est l'enfer y'a des claques à 50nds ça fume, j'arrive à repartir vers la plage waterstart dans les straps, mais c'est survie totale impossible de se caler au harnais, j'avance en crabe, le vent est onshore, je n'arrive pas abattre. La visi est tellement dégueu que je ne vois pas la plage, qui est à maxi 800m. Comme la côte s'incurve je continue et je finis par retrouver la barre, et la je me fais plaquer propre et net par un bel autobus bien moussu, suivi de quelques autres qui me ramène au bord manu militari. Bon heureusement le spot est clean, pas de rochers, ni de courants traitres. Pour finir dégréage ;D Matos dans la dune, retour à patte pour chopper la caisse. Plus un rat à croire que j'étais vraiment le plus con des cons ce jours là.
(dicton : entre le tour de force et le tour de con, y'a que le résultat qui change)
Ce message a été édité par butcher le 23/01/2020 à 23h50.
Posted Image
thejoker #18 24/01/2020 - 10h02

Groupe : Killer
Messages : 17233
Enregistré le : 26/10/2003

Hors ligne

butcher @ 23/01/2020 - 23h45 a dit:

Moi c'est plutot le contraire j'essaie d'éviter le très gros, je vise 2-3m c'est un bon ratio entre le risque de casse, la qualité de vague, et la consistance du surf. Après je peux me planter, parfois ça grossit en cours de nav. Mais dans ce cas le spot est balisé et je suis chaud, l'issue de secours est identifiée.

L'adrenaline elle vient plutôt à l'aller, quand je sors et que la série rentre (et que donc, on va se croiser  :rolleyes: ). Et aussi parce que contrairement au surf où c'est assez facile de se défiler, au passage de barre il faut anticiper le chicken jibe, ou périr le wish entre les dents. Bon rien a foutre, je suis au taquet : go. Les crêtes se lèvent, un peu comme une chaine de montagne, celle de derrière un peu plus grosse que les premières, avec un jeu de transparence quand il y a de la lumière. Les risées noircissent le plan d'eau au pied des vagues, l'écume volette, ça va chier. Le champ de bataille est là 50-100m de large à tout casser. Derrière c'est la mer, je pourrai reposer les bras et lâcher quelques jurons au vent, mais avant il y a bataille. Première assaut, une vague pas tellement grosse, mais bien vicelarde car elle creuse et casse bien la vitesse. Celle là si on a pas les couilles d'y aller franco et de poser le saut en nose dive, on se pose dans la molle et c'est fini. Si ça passe, derrière c'est du gras, du bon, de belles barriques qui envoient de l'écume. Faut juste éviter de se payer la lèvre; parfois il vaut mieux temporiser pour prendre une mousse. J'aime bien la sensation d'effleurer la mousse quand j'arrive au planing et que je l'escalade. Au pied du mur je me dis que ça va être la mêlée, style la planche qui se barre à 90° mais finalement ça passe comme dans du beurre. Trop la classe  B)  Bon après si la série est longue, y manque souvent du gaz, et ça finit que c'est le contraire qui se produit, sauf que la mousse n'effleure pas  ^^

Bon pour revenir au sujet, y'a une fois ou j'ai eu une bonne suée. C'était vers un noel, ça remonte à 4-5ans car j'avais la KT, c'était aux Crevettes vers Quiberon. Il y avait un bon coup de sud, mais j'avais pas réussi à me libérer assez tôt donc je suis arrivé tard  :glasses: après 30 bonnes minutes en side, sous une pluie diluvienne alors que le front était en train de passer, et que tout le monde pliait, j'ai fait la sortie de trop et le vent a basculé OSO en passant de 25 à 40nds (un classique automnal du coin). Alors que j'avais déjà bien passé la barre, une espèce de vague énorme commence à lever devant. Le truc vraiment masse, style rampe de half pipe, de toute façon impossible à éviter il prend toute la place, et un bon plat devant la flotte est aspirée (je pense que c'était l'onde causée par le front et la bascule violente associée, une sorte de mini raz de marée). Saut en survie, je pars en pushloop incontrolé, bouclé à quelques mètres au dessus de l'eau, crash en mode playmobil avec le choc qui remonte la colonne vertebrale . Derrière c'est l'enfer y'a des claques à 50nds ça fume, j'arrive à repartir vers la plage waterstart dans les straps, mais c'est survie totale impossible de se caler au harnais, j'avance en crabe, le vent est onshore, je n'arrive pas abattre. La visi est tellement dégueu que je ne vois pas la plage, qui est à maxi 800m. Comme la côte s'incurve je continue et je finis par retrouver la barre, et la je me fais plaquer propre et net par un bel autobus bien moussu, suivi de quelques autres qui me ramène au bord manu militari. Bon heureusement le spot est clean, pas de rochers, ni de courants traitres. Pour finir dégréage ;D Matos dans la dune, retour à patte pour chopper la caisse. Plus un rat à croire que j'étais vraiment le plus con des cons ce jours là.
(dicton : entre le tour de force et le tour de con, y'a que le résultat qui change)



c'est ça qui est bon!
qui te les mets toutes petites et bien grosses ensuite , après une fois au chaud ..quand tu apprécies d'être vivant
j'adore ce sport!! :D

et tu racontes bien !! :)
Ce message a été édité par thejoker le 24/01/2020 à 10h02.
thejoker #19 24/01/2020 - 11h12

Groupe : Killer
Messages : 17233
Enregistré le : 26/10/2003

Hors ligne

Manu aux states #20 24/01/2020 - 17h26

Groupe : Killer
Messages : 3166
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Top récit Butch, pas mieux ;) !

TheJoke, sur la vid, c'est propre et ça période donc moins de souci.

Nous c'est plutôt ça... mais j'avoue que c'était plus propre que cette journée :

Posted Image

Posted Image

Posted Image
La hyène #21 24/01/2020 - 18h08

Groupe : Killer
Messages : 23059
Enregistré le : 26/02/2004

Hors ligne

Ca c'est tout à fait la Guanguise, bon pour le Joke  :fear:  :fear:  :fear:  :fear:  :fear: arf..Arf... quel chantier !
Posted Image
Endorphin #22 24/01/2020 - 19h35

Groupe : Killer
Messages : 5548
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne

Manu aux states @ 24/01/2020 - 17h26 a dit:

Top récit Butch, pas mieux ;) !

TheJoke, sur la vid, c'est propre et ça période donc moins de souci.

Nous c'est plutôt ça... mais j'avoue que c'était plus propre que cette journée :



Moins de soucis faut le dire vite! C'est pas le meme type de levre qui peut potentiellement t'eclater. Le gros tout mou comme les photos ca reste moins risque je trouve.

Joli tempete cela dit!! T'as pas trop envie d'aller dans le fond :D
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Manu aux states #23 24/01/2020 - 20h22

Groupe : Killer
Messages : 3166
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Mou c'est vrai qu'on dirait qu'il y a 2m onshore...
Il y avait quand même 4.2m ce jour là !  Tu as repéré les têtières cachées ?

Posted Image

Une autre perspective du spot... pense pas que c'était trop gros ce jour, 2m ?

Posted Image
Ce message a été édité par Manu aux states le 24/01/2020 à 21h50.
Endorphin #24 25/01/2020 - 19h08

Groupe : Killer
Messages : 5548
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne

Heu je crois que t’as pas du regarder les vidéos de Rifflet. C’est aussi hauteur de mat+ mais avec du creu et de la projection. Enfin bon. Je ne sors dans aucune de ces conditions donc c’est réglé :D
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Manu aux states #25 26/01/2020 - 15h51

Groupe : Killer
Messages : 3166
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Si si beaucoup plus exploitable comme condices après il la joue safe et attaque beaucoup moins qu'un TT d'après ce que je vois après ça ne lui enlève rien.  Quand il est sous le closeout sans trop de vent, il la joue safe.

Endorphin #26 26/01/2020 - 15h58

Groupe : Killer
Messages : 5548
Enregistré le : 29/12/2002

Hors ligne

Plus exploitable c’est sur. Je parlais du risque de tout exploser qui me semble loin d’être le même.
Mes spots: Hood river (The marina et the hatchery), La Tranche sur mer (L'Embarq et le phare), SLC (Utah lake et Granstville).
Manu aux states #27 26/01/2020 - 18h40

Groupe : Killer
Messages : 3166
Enregistré le : 01/07/2005

Hors ligne Site Web

Ça c'est encore autre chose !  J'ai déjà abandonné mon matos sous une lèvre, j'ai eu moins peur bien que la voile n'ait pas tenu.

Sur ces dernières conditions, j'ai ressenti comme un resserrement sur moi-même.  C'était comme être oppressé voilà, comme si mes organes cherchaient à se cacher.

Après, certainement j'y retournerai. Ça reste exceptionnel des conditions comme ça ici. Mais déjà avec 3m j'aurais sans doute de quoi retrouver cette sensation !

Pour en revenir à la casse, un rider disait dans un article que JP pouvait péter jusqu'à 6 ou 7 gréement en 1 journée. Bien que ça fasse mal au porte feuille et à l'impact carbone... ça reste moins grave que de se blesser soi-même voire de mourrir.
Altoids #28 26/01/2020 - 21h12

Groupe : Killer
Messages : 8320
Enregistré le : 28/12/2004

Hors ligne

Manu aux states @ 26/01/2020 - 18h40 a dit:

...........

Pour en revenir à la casse, un rider disait dans un article que JP pouvait péter jusqu'à 6 ou 7 gréement en 1 journée. Bien que ça fasse mal au porte feuille et à l'impact carbone... ça reste moins grave que de se blesser soi-même voire de mourrir.



ouaip, c'est vrai
à hookipa(ou Lanes)
quand Jason se pointe (c'est rare désormais) c'est que c'est MASSIF !
4 ou 5 greements sont prêts et son caddy (=en jet) est prêt aussi

on ne joue pas dans la même catégorie ...
Navigue dans le Sud, coté Mistral  ... Bon allez... Less talk, more action... Posted Image
WindBreizheur #29 26/01/2020 - 23h10

Groupe : Killer
Messages : 4347
Enregistré le : 06/09/2012

Hors ligne

butcher @ 21/01/2020 - 10h52 a dit:

Windbreizheur de retour! T'as arrêté le whisky?  :p



Toujours dedans haha
J'avais le pied pété surtout  :D
thejoker #30 27/01/2020 - 10h28

Groupe : Killer
Messages : 17233
Enregistré le : 26/10/2003

Hors ligne

La hyène @ 24/01/2020 - 18h08 a dit:

Ca c'est tout à fait la Guanguise, bon pour le Joke  :fear:  :fear:  :fear:  :fear:  :fear: arf..Arf... quel chantier !



Gros chantier !! ....  pas facile de trouver les bonnes à rider..
(comme à la Ganguise  AHAHAH  :p  )

 >  Réponse rapide

Composez votre message

Directwind > Général > La Plage > 3,5m 11s mon plus gros jamais navigué, mon retour

 >  Informations du forum

1 personne(s) présente(s) durant une période de 15 minutes (0 membre(s) et 1 invité(s)).